Passer au contenu
Épilation définitive : quels sont les risques ?

Épilation définitive : quels sont les risques ?

L’épilation définitive est une technique qui fait actuellement fureur, autant auprès des hommes, des femmes que des adolescents. Il s’agit d’une méthode qui s’offre à toutes personnes rêvant de ne plus jamais avoir à s’épiler. Force est de constater que l’épilation est une chose à laquelle on doit penser chaque mois, ou même chaque semaine. Pour y remédier, laissez-vous tenter par l’épilation définitive. 

Au jour d’aujourd’hui, il existe deux méthodes qui stoppent définitivement la repousse des poils. À savoir l’épilation au laser, l’épilation à l’électrolyse et l’épilation à la lumière pulsée. Nous sommes de plus en plus nombreux à passer le cap, mais ces pratiques présentent-elles des risques ? Suivez-nous pour en savoir davantage. 

Les différentes méthodes d’épilation définitive

Avant toute chose, petit zoom sur les techniques d’épilation définitive existant. 

Épilation à la lumière pulsée

Il s’agit d’une technique visant à utiliser une lumière de forte intensité pour détruire le poil à la racine, empêchant de ce fait leur repousse. En effet, grâce à l’action de la chaleur et à force de répétition, la lumière émise va aussi bien endommager, affaiblir que ralentir la pousse du poil. Ce qui lui permet ensuite d’empêcher ce dernier à atteindre la surface de la peau. L’épilation à la lumière pulsée requiert généralement une certaine technique en plus d’un appareil conforme à certaines règles de sécurité. 

Cette méthode peut en outre être réalisée soit à la maison soit dans un institut de beauté ou un centre spécialisé. Notez cependant que pour des raisons de sécurité, les épilateurs à lumière pulsée présents sur le marché sont moins puissants que les appareils pros. 

Épilation à l’électrolyse

C’est une pratique fondée sur l’électricité. Considérée comme étant la plus fiable des méthodes d’épilation définitive, elle agit sur chacun des poils. Pour faire simple, le praticien va venir détruire les cellules permettant la repousse des poils. Et ce, une par une. Retenez que l’épilation à l’électrolyse peut être effectuée sur  l’ensemble du corps, les zones moins poilues étant celles à privilégier. Notamment le visage, les aisselles et le maillot, si vous ne craignez pas trop la douleur. 

Épilation au laser

Au même titre que l’épilation à la lumière pulsée, l’épilation au laser traite nos poils avec de la lumière à haute intensité. Mais la lumière diffusée par les appareils laser a un spectre différent de cette première technique. Celle-ci est d’ailleurs proposée par les médecins ou dermatologues spécialisés, cela n’empêche que vous pouvez réaliser une épilation au laser vous-même à la maison.

Épilation définitive : un pari risqué pour les yeux et la peau

Vous l’aurez compris, une épilation définitive n’est pas sans conséquence. Elle présente en effet des risques, spécialement pour les yeux et la peau. Et pour cause, si la lumière propagée n’est pas filtrée correctement, elle peut clairement agresser les yeux en plus de la peau. À noter qu’il existe des contre-indications à l’utilisation de la lumière pulsée, voilà pourquoi il est essentiel de faire un diagnostic au préalable. 

Quelques médicaments sont en outre photo-sensibilisant et sont déconseillés, tout comme les autobronzants. Sans parler des femmes enceintes qui ne doivent également pas faire d’épilation à la lumière pulsée. 

Une épilation laser peut quant à elle causer un rougissement de la peau avec la surchauffe. Ça reste toutefois un effet immédiat et temporaire. Mais plus grave, sachez que votre peau peut être sujette à des effets secondaires tels que des brûlures plus marquées, un gonflement au niveau de la zone épilée et de petites cloques rarement permanentes. Puisqu’elles disparaissent en même pas trois jours. 

La douleur : un risque de l’épilation définitive

Comparer à l’épilation à la crème dépilatoire ou au rasoir, l’épilation définitive est bien plus douloureuse. La sensation est en revanche semblable à l’épilation à la cire, rien de bien méchant. À la différence près qu’à l’épilation à la lumière pulsée ou l’épilation laser, vous pouvez ressentir une légère sensation de brûlure. Et par conséquent un léger picotement vu qu’il s’agit d’une impulsion de lumière. Une épilation définitive est donc douloureuse, mais la douleur est très loin d’être insupportable. 

Par contre, pour les plus douillettes, vous pouvez choisir d’appliquer une crème anesthésiante une heure avant la séance d’épilation. À condition de bien laver au savon la zone à épiler, de manière à maximiser les effets du laser. 

Épilation définitive : une épilation à double tranchant !

Il faut savoir que cette technique ne fonctionne pas sur tous les types de poils ni sur tous les types de peau. Sur les poils clairs, vous risquez de tomber sur des résultats entièrement décevants par exemple. Par faute d’inattention, une épilation définitive peut même devenir dangereuse !

L’épilation définitive est particulièrement déconseillée aux peaux mates qui contiennent beaucoup de mélanine. Car le risque de se faire brûler ou d’apparition de cicatrices permanentes est important. Ce sont les peaux claires avec des poils foncés qui ont les meilleures chances d’obtenir d’excellents résultats.