Passer au contenu
astuces pour éviter la Transpiration excessive la nuit:

Suivez ces 4 astuces pour éviter la Transpiration excessive la nuit:

Comment lutter contre les sueurs nocturnes ?

Lorsqu’on remarque qu’on souffre de transpiration nocturne, que la cause soit évidente ou pas, il faut lutter contre elles. Des dispositions simples peuvent être prises pour les éviter.

1) Bien faire son lit

Bien faire son lit permet de lutter contre les transpirations au cours de la nuit. Faire le choix d’une alèse molle, qui ne soit pas doublée d’imperméable, une serviette de douche couverte sur le drap serait utile. Bannir les matelas plastifiés, les draps en satin ou conçus synthétiquement. Préférer des draps en coton ou en soie.

2) L'alcool avant de dormir

Ne pas consommer de l’alcool avant de dormir. Même s’il permet de trouver très vite le sommeil, ce sommeil n’est jamais assez long, et il arrive qu’on se réveille brutalement. Difficile de trouver le sommeil après.

3) Le café avant d'aller dormir

Il faut aussi éviter de prendre du café avant d’aller au lit, même s’il permet de bien assimiler un médicament.

4) La température de la pièce 

Si la température ambiante de la pièce où on dort est assez élevée, il faut trouver un moyen de l’abaisser. En été, il faut que la température ambiante de la pièce n’excède pas 25°C. S’assurer d’une bonne aération de la pièce à l’aide d’un climatiseur ou avec un ventilateur muni d’un brumisateur. Les rideaux donnant accès à l’air extérieur peuvent être mouillés afin que l’air qui pénètre soit rafraichi. Il existe de nombreuses astuces pour le faire. Ou alors si vous dormez sous une moustiquaire, humidifiez-la aussi avant de vous coucher.

    Il est possible de consulter un médecin qui va prescrire un antipyrétique à prendre avant d’aller au lit. Des examens médicaux plus poussés peuvent être réalisés pour déterminer les causes profondes et exactes des transpirations nocturnes. À partir de l'odeur des transpirations nocturnes (épicée, viande faisandée, fromage, âcre), on peut déjà dans une certaine mesure identifier l'origine du problème (appareil digestif, foie, pancréas, glandes lymphatiques, etc.).

    Même si la transpiration joue un rôle important dans l’aération du corps et la régulation de la température corporelle, celle-ci devient nocive lorsqu’elle est abondante et fréquente la nuit.