Passer au contenu
Qu'est ce que l’œdème des jambes?

Qu'est ce que l'oedème des jambes?

L’œdème lymphatique de la jambe se caractérise par une augmentation chronique du volume de la jambe. Les vaisseaux lymphatiques ne drainent plus assez le liquide lymphatique.

Ce liquide s’accumule alors dans l’espace entre les cellules des tissus sous la peau, d’où l’enflure. À part ce gonflement, l’œdème lymphatique de la jambe se manifeste par d’autres signes tels qu’une difficulté à marcher, des démangeaisons de la peau, une sensation de raideur ou lourdeur au niveau de la jambe, peau étirée et luisante, marque de pression en forme de godet sur la peau lorsqu’on appuis dessus avec le pouce.

L’œdème de la jambe est une maladie chronique et il est souvent le symptôme d’une maladie sous-jacente. Vous devez donc identifier la source du problème afin de traiter efficacement l’œdème. Cependant, il existe des solutions, qui, avec une pratique régulière et à long terme, permettent d’obtenir de bons résultats.

Les personnes à risque

Les femmes sont généralement exposées à ce type de maladie, particulièrement les femmes enceintes ou lors de leur menstruation. Les personnes souffrant de maladies chroniques (insuffisance cardiaque, maladies pulmonaires chroniques, cirrhose du foie) sont également des personnes à risque.

Et il y a aussi les personnes sous médication selon un certain type de médicament (les œstrogènes, les médicaments contre le diabète ou la haute pression). Les personnes ayant connu une prise de poids récente sont aussi exposées. Les personnes âgées ou celles atteintes d’un cancer peuvent également développer les symptômes d’un œdème lymphatique.

Les mesures préventives 

Adoptez les bons gestes

Si on vous a diagnostiqué un œdème lymphatique de la jambe, sachez qu’il n’existe pas de traitement curatif. Mais vous pouvez prévenir ou diminuer l’œdème de la jambe si le problème n’est pas encore trop avancé.

Pratiquer une marche quotidienne permet également de prévenir l’œdème de la jambe. Si vous êtes amené à rester assis pendant longtemps, au travail ou dans l’avion par exemple, veuillez effectuer quelques minutes de marche toutes les heures. Entre autres, maintenir ses jambes élevées pendant une demi-heure peut diminuer l’enflure. Vous devez aussi éviter les changements de température trop brusque, les bains trop chauds ou le sauna pour que l’œdème ne s’aggrave.

Si vous avez un excès de poids, essayez d’en perdre le plus possible en pratiquant des exercices ou en suivant un programme spécial, par exemple.

Une bonne alimentation

Il est primordial d’avoir une alimentation saine et équilibrée. Veillez à consommer le plus d’aliments riches en protéines. La bonne dose est de 0,7 à 1 gramme de protéines par kilos de poids. Outre ces aliments riches en protéines, vous devez également adopter un régime alimentaire riche en vitamine E et P.

Les vitamines E sont présentes dans les noix, les amandes, ou les pépins de raisin. Quant aux vitamines P, vous pouvez en trouver dans les fruits rouges, la myrtille, les framboises ou les cassis). Toujours dans ce contexte d’équilibre alimentaire, optez pour un régime pauvre en sel.

En effet, il est impératif de réduire la consommation en sel, ce dernier contient du sodium qui fixe les molécules d’eau de votre corps et empêche donc leur évacuation. Vous devez aussi boire de l’eau ce qui permettra d’évacuer le surplus de sel dans votre organisme. Boire 1.5 à 2 litres améliorera votre état de santé. 

Les traitements

Si vous avez un œdème assez avancé, il est préférable de rester en repos et d’éviter les marches qui ne feront qu’augmenter les nodules. Pendant la journée, éviter de vous lever ou de rester assis trop longtemps.

La posture

La meilleure posture est de s’allonger. Et toujours, veillez à avoir les jambes élevées. Les patients atteints de l’œdème lymphatique de la jambe doivent disposer de certains outils : les bas de contention et bas de compression.

Les bas de contention

Les bas de contention permettent de maintenir la jambe en place tandis que les bas de compression servent réellement à comprimer la jambe pour faire remonter le sang et la lymphe. 

Le drainage lymphatique

Actuellement, le drainage lymphatique est très fréquent pour traiter l’œdème des jambes. Il est souvent pratiqué par un kinésithérapeute formé spécialement pour le cas. Le drainage consiste à masser manuellement les jambes pour stimuler les vaisseaux lymphatiques. Ce qui aidera la lymphe à évacuer le gonflement. Pour un œdème lymphatique précoce, une technique s’est aussi développée, la physiothérapie décongestionnante.

Elle consiste à combiner : le drainage lymphatique manuel, l’application des bandages de compression, réduction de l’œdème lymphatique par massage et compression et les exercices spécifiques recommandés par un kinésithérapeute.

Les Patchs gingembre Détox.

Ce sont des patchs anti-inflammatoires au gingembre qui sont idéalement conçus pour le drainage lymphatique et autre type de maladies. Extraits de racine de gingembre, ces patchs ont un pourvoir de relaxation et d’antidouleur. Tout ce que vous aurez à faire c’est de coller le patch sur les parties à traiter, notamment les jambes dans notre cas. Il libèrera les ganglions lymphatiques, réduira l’enflure et absorbera l’excès de liquide dans les jambes enflées. 

L'alimentation

Pour atténuer les gonflements quand ils sont très graves, mangez des aliments drainants comme l’artichaut, le brocoli, le concombre, l’ananas ou le melon. S’il n’est pas traité à temps, l’œdème lymphatique de la jambe peut se développer et causer de sérieuses complications.

Avec des infections cutanées, des invalidités, des douleurs atroces, des conséquences psychologiques, l’œdème altèrera la qualité de vie des sujets atteints. 

 Conclusion

Nous venons de vous donner quelques astuces pour traiter votre œdème de la jambe.

Évidemment, cette liste est assez courte, et elle repose sur les quelques connaissances que nous avons sur le sujet.

Maintenant, nous sommes bien conscient de ne pas avoir fournis assez d’informations pour tous le monde.