Passer au contenu
Mal de dos musculaire et si c’était votre cas?

Mal de dos musculaire et si c’était votre cas?

Également connue sous le nom de myalgie, la douleur musculaire au niveau du dos affecte du monde. Son intensité change d’une personne à une autre. Ce phénomène est issu de différents facteurs causaux que nous allons détailler dans le courant de cet article. Mais en général, les crises y afférents ne sont que très rarement liés à des problèmes de santé plus graves. La plupart du temps, ce type de mal de dos a un rapport avec des efforts physiques disproportionnés. 

La manifestation d’un mal de dos musculaire

Lorsque le mal de dos survient un peu plus bas, il s’agit certainement d’une douleur musculaire. Celle-ci se manifeste de manière échelonnée. À chaque crise, l’intensité des tiraillements peut changer du but en blanc. Ils peuvent être insupportables par moments, mais très modérés dans d’autres cas. Dans toutes les circonstances, les muscles sont en partie ou totalement perturbés. En conséquence, ils effectuent plus d’efforts qu’à l’accoutumée à chacun de vos mouvements. C’est ce qui occasionne les douleurs. En outre, certains facteurs aggravent ces dernières. C’est le cas lorsque le sujet va à la selle. Un éternuement provoque également des contractions au niveau des muscles. 

Cette pathologie est considérée comme étant chronique lorsqu’elle perdure trois mois durant. Il s’agit d’un cas assez grave qui mérite des soins bien adaptés sous peine d’être handicapé par ce problème vis-à-vis de vos activités habituelles. 

A priori, le mal de dos musculaire n’a rien à avoir avec des problèmes au sein de l’organisme. Les causes sont plutôt afférentes à des pratiques inadaptées. De ce fait, aucun examen médical n’est utile dans cette situation. Toujours est-il que faire le point sur les symptômes et les traitements demeure une nécessité pour ne plus être pénalisé par ces désagréments. Bien que ce ne soit pas une maladie des plus graves, elle requiert des soins qui durent dans le temps et non des solutions temporaires qui ne font que favoriser la récidive. 

Lorsque l’on parle du torticolis, il faut se référer aux douleurs musculaires cervicales. Il s’agit d’un problème de la musculation se trouvant en haut de la colonne vertébrale. Ainsi, les lancinements sont relevés au niveau du muscle du cou. 

Les origines de ces douleurs

De prime abord, la myalgie est due à un faux mouvement qui affecte le bas du dos. Un effort physique est aussi une cause bien évidente, quoiqu’elle n’arrive pas à tout le monde. Étant donné que cette zone est un endroit propice à la contraction, il est clair qu’elle est la victime principale de ces activités qui ne sont pas menées dans les bonnes règles. À cela s’ajoute le dysfonctionnement de la circulation sanguine qui provoque inévitablement les douleurs. Le fait est que la souplesse des muscles est compromise par ce facteur. Ce qui fait que les cellules musculaires ainsi que les autres ligaments ne sont pas bien oxygénés à tel point que les tensions s’accumulent de plus belle. En fin de compte, ces contractions occasionnent un bouleversement des mouvements innés qui s’opèrent au niveau de la partie inférieure du dos. 

D’un point de vue scientifique, un problème au niveau du multifidus est un facteur de cause irréfutable. Lorsque les causes susmentionnées surviennent, la multitude de muscles logés à ce niveau commence à donner naissance à ces maux. 

Il convient tout de même de citer les éléments qui favorisent le plus ce problème. A priori, l’absence d’activité physique est un problème sous-jacent dans ce contexte. À cela s’ajoute le stress qui mérite d’être endigué le plus possible. Le fait est que les muscles deviennent de plus en plus fragiles au bout du temps. C’est pourquoi les sports sont plus qu’essentiels puisqu’à la longue, la musculation n’arrive plus à montrer la moindre résistance face aux rudes épreuves. 

Et comment s’en remettre ?

Les solutions sont tout aussi nombreuses que les causes. Les remèdes qui se basent sur la manipulation des muscles sont légion. Vous avez aussi le correcteur de position qui peux vous aider à vous remettre droit pour soulager vos douleurs.

L’ostéopathie est une excellente solution

L’ostéopathie fait partie des solutions manuelles très utilisées. Elle consiste à modérer progressivement les tensions amassées, avec le temps et le travail, au niveau du dos. Néanmoins, cette pratique est réalisée par des kinésithérapeutes de profession pour que les effets soient bien visibles. En même temps, cela assure un rétablissement rapide. D’ailleurs, les spécialistes tels que Daniela Vannuchi ont tendance à développer des techniques personnelles dont ils jugent plus efficaces que les autres. 

Donner un coup de pouce à la solidité des muscles 

La solution suivante est d’orienter toutes les activités physiques vers la tonification des muscles. Ainsi, il n’est pas très judicieux de rester immobiles dans le but de réduire les douleurs. Cela ne fait que mettre en péril l’efficacité des fibres musculaires.