Passer au contenu
utiliser un tire-comédon

Comment utiliser un tire-comédon ?

Encore méconnu de certaines personnes, le tire-comédon constitue une grande innovation dans l’industrie cosmétique. Il est surtout reconnu par sa capacité à nettoyer les visages infestés de boutons. Malgré sa taille, il peut faire des miracles. Voilà pourquoi, avant de se lancer dans son utilisation, il est nécessaire de voir au préalable à quoi il ressemble ? À quoi sert-il ? 

Qu’est-ce qu’un tire-comédon ?

Il s’agit d’une pince en métal utilisé par les dermatologues pour enlever les boutons d’acné. Plus précisément, elle ressemble à une grande aiguille à coudre dont le trou est très large. Cet aspect lui sert en effet à retirer facilement les points noirs. De plus, elle permet d’éliminer à la source les résidus de sébum. De même, le tire-comédon est un instrument mécanique facile à manipuler. Dès lors, les risques liés à son utilisation sont moindres. Ce sont généralement les dermatologues et les esthéticiens qui l’emploient le plus. Bon nombre de particuliers ignorent encore son fonctionnement. Son usage est sollicité lorsque les boutons sont trop graves. Par ailleurs, avec l’évolution de la technologie, une autre variété de ce petit outil a également vu le jour. Il s’agit du tire-comédon électrique. Il fonctionne en aspirant les points noirs. Il est doté d’une batterie et de plusieurs embouts destinés à agir sur diverses zones. 

À quoi sert un tire-comédon ?

Il offre de multiples avantages. Tout d’abord, il évince les acnés et désincruste les pores. Votre peau sera alors nettoyée en profondeur et tous les points noirs seront en particulier enlevés. Il permet également de traiter efficacement les poussées d’acnés qui n’en finissent pas. De plus, avec cet appareil, la cicatrisation des comédons se fait progressivement et n’occasionne pas une tache désagréable. Il minimise aussi les risques d’infection et freine la propagation systématique des boutons. Le tissu cutané se trouve ainsi revivifier et purifier. Le recours à cette technique de nettoyage faciale favorise aussi l’élimination des peaux mortes. Du côté des spécialistes, le tire-comédon est un allier infaillible pour traiter les visages bourrés d’acnés. Selon eux, il est très flexible et très précis. Par conséquent, le taux des erreurs liées à son utilisation est très faible. De même, son usage ne requiert pas d’installation particulière. Pour ce faire, il peut aussi être utilisé par de simples particuliers. 

Tire-comédon : le mode d’emploi

Il s’utilise sous différentes manières puisqu’il contient plusieurs embouts. Chaque joint est en effet destiné à une partie spéciale du visage. De même, la taille de ce dernier doit être équivalente à la dimension du comédon. À titre d’exemple, les grosses boucles du tire-comédon pourront être affectées à des boutons coriaces tandis que celles petites seront consacrées à des zones bien précises. Dès lors, il est important de choisir la bonne pièce. Une fois cette étape terminée, l’outil sera placé autour de l’acné avec une légère pression pour évacuer rapidement les saletés. Toutefois, avant de procéder à cette méthode, il est utile d’attendre que les pores soient dilatés. Cela permet en outre de réduire les cicatrices. Dans le cas de grosses acnés, le tire-comédon est doté d’un pic destiné à entailler avant tout les boutons. À la fin de l’intervention, il est impératif de désinfecter tous les instruments dans le but d’éliminer les sébums. Il en est de même pour la désinfection de la peau. Comme le dit souvent l’adage : « prudence est mère de sureté ». 

Les précautions à prendre avant d’utiliser le tire-comédon

 Avant de recourir à l’usage de cet outil, il est important de bien préparer la peau. En premier lieu, le nettoyage du visage est fondamental. Cela permet d’assainir le tissu facial et ouvre les pores. Privilégiez l’eau tiède à l’eau froide puisqu’elle adoucit la peau. Optez également pour les produits nettoyants doux afin de ne pas irriter l’épiderme. Après le lavage, massez tendrement les zones à traiter avant d’élargir les pores. Le bain de vapeur contribue en outre à les dilater. Cette technique offre en effet le privilège d’extraire rapidement les comédons. Il suffit de porter à ébullition l’eau et de mettre le visage au-dessus de la fumée dégagée. Pour une meilleure efficacité, vous pouvez recouvrir votre tête d’une étoffe ou d’un tissu. Toutefois, si cette méthode vous donne la trouille, alors prenez seulement un bon bain embué. Trompez ensuite une serviette dans l’eau chaude et recouvrez votre visage avec ça. Cette dernière astuce est très simple et facile à exécuter. Tous ces procédés terminés, commencez à désinfecter tous les instruments dont vous aurez besoin lors de votre intervention. N‘oubliez pas que l’hygiène prime avant toute chose. Même les objets les plus insignifiants peuvent être un vecteur de bactéries. Cette règle s’applique également à vos mains. Il faut souligner qu’une extraction de comédons chez un dermatologue possède des valeurs similaires à une opération chirurgicale. Vous devez ainsi procéder à la désinfection systématique des zones d’intervention, c’est-à-dire les boutons. Effectivement, ils sont considérés comme des nids microbiens. Donc, il ne faut pas les prendre à la légère.