Passer au contenu
Se faire un lavage de nez

Comment se faire un lavage de nez ?

En passant par les astuces de grand-mère jusqu’au médicament, vous constatez que votre rhume ne s’améliore pas. Au contraire, elle persiste et crée vraiment de l’inconfort. Effectivement, les narines qui coulent, les obstructions nasales et les éternuements vous rendent mal à l’aise et gênent beaucoup de personnes. Par conséquent, il est peut-être temps de revoir l’hygiène de vos cavités nasales et de procéder à leur lavage. Comment faire ? Optez pour les soins du nez.

Pourquoi effectuer un lavage du nez ?

Beaucoup de personnes croient que se laver le nez est une pratique insignifiante. La plupart d’entre elles pensent même que c’est dégoutant. Or, elles ignorent les bienfaits que cela peut bien en procurer. Tout d’abord, le nettoyage nasal permet d’éliminer toutes les bactéries et les microbes qui siègent à l’intérieur. Effectivement, il ne faut pas oublier que c’est par le nez que l’être humain vit. La fumée et les poussières sont les principales pollutions présentes dans l’air que l’on respire. À cause de ces débris, les fosses nasales deviennent moins sensibles et développent une affection. Non soignée, celle-ci peut s’aggraver et occasionner d’autres maladies. Après la bouche, le nez est l’un des principaux réservoirs à microbes de l’organisme. De ce fait, il est essentiel de le curer systématiquement. Ensuite, il est également important de procéder au nettoyage afin d’éliminer l’excès de mucus. Stimulées par l’irritation des cavités internes, les glandes productrices augmentent la sécrétion. Non évacuée, celle-ci risque de descendre vers la gorge et engendrer de la fièvre et de l’angine. Autrement dit, les microbes présents dans la morve peuvent se répandre dans l’organisme. Voilà pourquoi, il est important de les éliminer par le lavage. 

Nettoyez naturellement votre nez

Si vous vous méfiez des solutions offertes en pharmacie, une astuce naturelle peut vous servir. Il s’agit du rinçage à l’eau salinisée. Connu pour ses propriétés neutres, ce remède élimine toutes les impuretés présentes dans le nez sans causer des irritations. Il permet aussi de prévenir les maladies liées à la pollution comme la bronchiolite. De plus, il revigore les facultés respiratoires et régule le fonctionnement des nerfs olfactifs. Pour le préparer, il suffit de faire bouillir de l’eau pendant une dizaine de minutes et versez-y une cuillère à café de sel. Laissez refroidir et votre solution est prête pour l’usage. Pour une plus grande fiabilité, il vous est recommandé d’utiliser du sel marin. Ce dernier est en principe riche en sels minéraux comme le cuivre et le manganèse. Ceux-ci possèdent en outre des vertus antibactériennes et antifongiques. Par ailleurs, cette thérapie à l’eau saline ne présente aucun effet secondaire et s’adapte parfaitement aux enfants. Pour les plus méticuleux, le sérum physiologique constitue une autre alternative. Moins irritant, il offre plus de confort et agit immédiatement. Mais, par quel moyen injecte-t-on ces solutions dans le nez ?

Nettoyant nasal bouteille 

Permettant l’irrigation nasale, cet outil est très pratique et facile à employer. Il est très recommandé par les médecins dans le traitement des affections rhinopharyngites. Il cure en profondeur les cavités olfactives et régénère les mucus. Tout d’abord, pour l’utiliser, versez l’eau salée ou le sérum physiologique dans la bouteille et refermez-la. Ensuite, penchez votre tête en avant sur le lavabo. En inversant la bouteille, assurez-vous que l’embout se positionne à l’entrée de vos narines. Pressez le bouton et laissez couler le liquide. Relâchez et desserrez l’interrupteur afin de stopper celui-ci. Le même procédé s’applique pour l’autre trou. Cette technique vise à évacuer progressivement le mucus qui siège à l’intérieur. De plus, elle facilite le décongestionnement. Les médecins recommandent de recourir à cette pratique au moins deux fois par jour, notamment le matin et le soir. En cas de grippe et de rhume persistant, il est préférable de se laver le nez trois à six fois par jour. Après le nettoyage, il ne faut pas oublier de désinfecter les instruments utilisés. 

Qu’en est-il des bébés ?

Les bébés sont les principales victimes de la congestion nasale à la suite d’un rhume. Le lavage du nez est donc primordial pour enlever l’excès de mucus qui réside dans leurs fosses nasales. Effectivement, ces substances épaisses peuvent entraîner des bronchiolites si elles ne sont pas enlevées à temps. Dès lors, certains gestes se doivent d’être respectés en vue de les extraire efficacement. Tout d’abord, le choix d’un bon produit demeure une priorité. À cause de leur fragilité, ces petits anges méritent une attention particulière. Des soins du nez spéciaux leur sont destinés dans les pharmacies. Pour plus de renseignements, il est conseillé de demander l’avis d’un pédiatre. Toutefois, si l’urgence le justifie, l’utilisation du sérum physiologique simple est une des meilleures solutions. En principe, il permet de décongestionner rapidement le nez du bébé. Pour faciliter son injection, il est judicieux d’acheter un nettoyeur pour bébé. Pour ce faire, allongez le bébé sur le dos et penchez sa tête à côté. Positionnez l’embout du nettoyeur et appuyez. Les mucus seront éjectés brusquement. Vous pouvez recourir à cette pratique plusieurs fois afin de revivifier le système respiratoire de votre bambin.