Passer au contenu
Comment nettoyer l’éponge konjac ?

Comment nettoyer l’éponge konjac ?

L’éponge konjac fait partie des accessoires pour soin beauté visage les plus utilisés actuellement. Cet équipement, fait à base de la fameuse racine de konjac, est réputé pour son efficacité. Le produit cosmétique, rappelons-le, possède un puissant pouvoir exfoliant qui permet un nettoyage en profondeur de l’épiderme. Il aide à lutter efficacement contre les imperfections et les pores dilatés.
Par ailleurs, la konjac a également pour propriété de stimuler le renouvellement cellulaire de la peau. Bien sûr, il est important de nettoyer régulièrement et convenablement l’éponge si on veut garantir un meilleur résultat.

Pourquoi est-il important de bien nettoyer son éponge konjac ?

Quand il est appliqué sur le visage, l’éponge konjac agit en exfoliant et en éliminant les impuretés présentes sur la peau. Outre ses vertus nettoyantes, l’accessoire possède également d’excellentes vertus antibactériennes. Ces diverses propriétés font que, après l’utilisation, les fibres du produit cosmétique peuvent conserver des saletés et des micro-organismes.

Si elle n’est pas nettoyée régulièrement et correctement, l’éponge peut emmagasiner une grande quantité de microbes et de bactéries. Il faut savoir qu’un produit exfoliant non désinfecté peut produire l’effet inverse. C’est pour cette raison qu’il est important de bien le traiter avant chaque utilisation.
Il convient de noter qu’une éponge konjac bien entretenue et conservée peut avoir une durée de vie d’environ 3 mois pour une utilisation quotidienne.

L’eau bouillante

Afin d’éliminer les micro-organismes et impuretés présents sur votre éponge konjac, le plus simple est de la faire bouillir quelques minutes (environ 5 minutes) dans une casserole d’eau chaude. L’eau bouillante nettoiera efficacement l’accessoire sans pour autant l’abîmer.

Pour un meilleur résultat, vous pouvez éventuellement ajouter de l'huile essentielle de lavande ou d'arbre à thé à votre eau (4-5 gouttes). Ces produits possèdent d’excellentes propriétés antibactériennes. Vous pouvez les appliquer directement de chaque côté de l'éponge. Cependant, si vous n’aimez l’odeur de l’huile, vous pourrez aussi la diluer dans l’eau avant de faire bouillir le mélange.

Après le lavage à l’eau bouillante, il faudra laisser égoutter l’éponge, l’essorer et la laisse sécher jusqu’à la prochaine utilisation. Vous pouvez appliquer cette technique une fois par semaine si vous utilisez quotidiennement votre éponge konjac.

L’essorage intensif

Si vous n’avez le temps de faire bouillir de l’eau pour traiter votre éponge konjac, vous pouvez opter pour une autre astuce : l’essorage intensif. L’idée consiste ici à bien vider toute l’eau de l’éponge afin d’éviter qu’elle ne stagne jusqu’à la prochaine utilisation.
Il est donc important de prendre le temps de rincer et d’essorer soigneusement le produit (vous pouvez éventuellement vous aider d’un accessoire d’essorage), notamment si vous utilisez un gel nettoyant avec. Il vous suffira ensuite de le laisser sécher.

L’essorage intensif peut abîmer les fibres de l'éponge si elle est pratiquée de manière abusive. Cette technique ne devrait être utilisée que si vous ne pouvez vraiment pas adopter la méthode précédente (traitement à l’eau bouillante).

Entretenir son éponge konjac : quelques bonnes pratiques à adopter au quotidien

Si vous utilisez quotidiennement votre éponge konjac, certaines bonnes pratiques vous permettent d’entretenir et de conserver votre accessoire de beauté le plus longtemps possible. Après utilisation et après qu’il ait été bien nettoyé, le produit devrait être conservé dans un endroit ventilé.
Vous pouvez par exemple l’accrocher ou le suspendre près de la fenêtre de la salle de bain dans une zone bien aérée. L’humidité a tendance à favoriser le développement des micro-organismes. C’est la raison pour laquelle il est aussi primordial de laisser sécher votre accessoire dans un endroit sec.

Dans le cas où vous n’utilisez pas régulièrement votre éponge konjac, vous pouvez la conserver au réfrigérateur. Cette méthode évitera la formation des bactéries, mais également que l’éponge ne se dessèche complètement. Si, après une assez longue période de conservation, le produit rétrécit et devient un peu dur, vous pourrez le repasser sous l’eau tiède quelques minutes pour qu’il gonfle à nouveau.
Si votre éponge konjac commence à s’effriter (au bout de trois mois), vous pouvez considérer qu’elle est périmée. Le moment est donc venu de la remplacer.

Vous pourrez dénicher votre nouveau produit sur un site spécialisé. Ce type d’accessoires est actuellement proposé sur le site de la plupart des boutiques de cosmétiques naturels en ligne. Les éponges fabriquées à 100 % à base de racine de Konjac sont à privilégier. Toutefois, le choix doit aussi dépendre de la nature de votre peau.

Ainsi, dans le cas où vous avez une peau sensible à tendance sèche, il est plus judicieux de se tourner vers les éponges Konjac à l'argile rose (ou rouge). Pour les peaux mixtes et grasses, les éponges Konjac au charbon de bambou seront certainement plus intéressantes. Ces modèles favorisent la régulation de la production de sébum.
Enfin, pour ceux et celles qui ont une peau mature, les éponges Konjac à l'argile jaune sont vivement recommandées pour leurs puissantes propriétés tonifiantes et hydratantes.