Passer au contenu
Comment faire partir l'œdème du ventre?

Comment faire partir l'œdème du ventre?

Vous avez la sensation d’être gonflés ? Vous avez du mal à respirer ? La peau au niveau de votre ventre semble luisante et étirée ? Il peut s’agir d’un œdème ou une rétention d’eau. L’œdème interne s’apparente à des ballonnements au niveau du ventre quand la rétention touche l’estomac, les intestins et le foie. 

Qu’est-ce que l’œdème ou la rétention d’eau ?

L’eau présente dans notre corps représente environ 65 à 70 % de notre poids. Elle joue un rôle très important dans le fonctionnement de notre organisme. La rétention d’eau se manifeste lorsque notre corps accumule plus d’eau qu’il n’en évacue.

Cette accumulation est anormale et le liquide en excès reste piégé dans les espaces intercellulaires des tissus. Ce qui cause un gonflement au niveau des membres, du ventre ou du visage.

L’œdème se produit souvent à cause de l’excès de sel dans notre alimentation. Il se manifeste aussi durant les transformations physiologiques comme la grossesse ou les menstruations chez la femme. L’œdème qui touche le ventre arrive souvent durant cette période menstruelle, pendant laquelle le ventre est gonflé et la patiente ressent des ballonnements.

Les corticoïdes favorisent également l’œdème du ventre, ils donnent un aspect bouffi. Avant les menstruations, les sensations de ballonnement dans le bas-ventre peuvent être aussi accompagnées d’œdème des pieds, des mains ou de la cheville. 

Quelles sont les causes de l’œdème du ventre ?

Les causes de l’œdème sont multiples. Ce peut être la chaleur ou une alimentation riche en sel. L’œdème peut aussi se manifester si vous avez quelques déséquilibres hormonaux, durant la grossesse, avant les périodes menstruelles ou aussi à la ménopause.

Certains médicaments en particulier favorisent aussi l’apparition de l’œdème : les corticoïdes, les antihypertenseurs, les traitements neuroleptiques, ou les traitements hormonaux. Le plus commun est la mauvaise circulation sanguine qui empêche le processus d’absorption des liquides.

L’insuffisance veineuse, rénale, ou cardiaque perturbent aussi le système de régulation des fluides. Le système endocrinien de la femme est affecté par la menstruation, les pilules contraceptives, la grossesse ou la ménopause. Le niveau d’œstrogène commence alors à basculer dans et l’eau va s’accumuler dans le corps.

Traiter naturellement l’œdème 

Un traitement naturel nécessite l’avis de votre médecin. Cependant, voici quelques conseils qui pourraient vous être utiles si vous choisissez de traiter naturellement votre œdème. Il existe une huile de gingembre pour le drainage lymphatique.

Cette huile est 100 % naturelle et présente des vertus assez remarquables. Elle permet de détoxifier l’organisme, soulager les douleurs (arthrite, articulations, muscles...), soulager les gonflements, les enflures ou les différentes inflammations.

Vous pouvez aussi dires au revoir à la rétention d’eau grâce au patch au gingembreCes patchs sont à base de gingembre. Avec leurs propriétés inflammatoires étonnantes, ils peuvent vous débarrasser de vos douleurs musculaires, articulaires, les migraines et vous réduire considérablement votre rétention d'eau.

 Ces produits sont très efficaces avec une utilisation journalière, ils sont naturels et en plus, ils sont faciles d’utilisation !

Appliquez juste l’huile ou le patch sur la zone à traiter et attendez le résultat. Pour l’huile, vous pouvez masser doucement la zone.

Prévenir la rétention d’eau pendant les périodes menstruelles

Les préventions sont presque les mêmes pour la rétention d’eau. Évitez les aliments trop salés, réduisez votre consommation en sel. Les chips, le fromage et les plats préparés sont à proscrire. Vous devez privilégier les aliments riches en fibres, cela évitera toute éventuelle constipation causée par la rétention d’eau durant vos menstruations.

Les aliments riches en fibres sont : le pain complet, le muesli, les brocolis, les haricots verts, les carottes, les choux rouges, les lentilles, les pois. Les fruits sources de fibres sont : les mangues, les oranges, les mûres, les poires. Boostez aussi votre taux de protéines en mangeant du poisson, de la viande blanche, les œufs et les produits laitiers.

Vous devez consommer des aliments aux propriétés diurétiques comme le cèleri, la pomme de terre, l’asperge. Vous pouvez également vous préparer une tisane avec du thé vert ou du thé au pissenlit.

Bougez suffisamment avant vos règles pour éviter une rétention d’eau. C’est pendant les règles que vous devez vous reposer. Boire de l’eau est aussi prescrit. Mais ne dépassez pas de 2 litres par jour, car trop boire pourrait provoquer une carence en sel.

N’oubliez pas de compter dans votre apport quotidien l’eau qu’apportent les aliments que vous mangez (surtout les fruits et légumes). Évitez surtout de consommer de l’alcool, du tabac et de la caféine. Ces produits peuvent augmenter l’œdème périphérique et aggraver l’œdème interne.

Les médicaments

Si les causes du gonflement peuvent être traitées, alors il est préférable de les traiter. Mais si les causes ne sont pas traitables, vous pouvez toujours traiter les symptômes qui sont associés au gonflement.

Votre médecin devrait vous prescrire un médicament efficace pour traiter les symptômes du gonflement. En général, vous aurez besoin de draineurs de rétention d’eau. Il existe aussi quelques plantes drainantes qui permettent de lutter contre la rétention d’eau.

Les médicaments diurétiques sont aussi assez efficaces. Vous pouvez utiliser diurétiques. Ce sont des médicaments ou substances naturelles d’origine végétale qui agissent sur le rein en augmentant la quantité d’urine. 

Les bons gestes à adopter

Si vous ressentez des gonflements au niveau de l’abdomen, il est possible que vous souffriez d’un œdème interne. La meilleure solution est de consulter un professionnel de la santé.

Suivez les instructions que vous dira votre médecin. Les diurétiques, les inhibiteurs d’ACE, les bêtabloquants, les corticoïdes ou autres médicaments que vous prenez doivent être sous le suivi d’un médecin.

En attendant le résultat de vos traitements, essayez de suivre ces conseils : gardez toujours une attitude positive, les ondes négatives sont absorbées par votre esprit et pourraient affecter l’état de votre santé. Optez pour une alimentation saine (bio, sans matière grasse et pauvre en sel).

N’oubliez pas de pratiquer quelques exercices physiques selon votre capacité. Évitez de trop vous exposer à la chaleur, évitez donc les bains de soleil, les saunas, les bains ou douches trop chauds.

Nous savons que cela fait beaucoup de restrictions, donc allez-y doucement. Le dernier conseil que nous pouvons vous recommander serait de rajouter des bonnes choses dans vos journées quotidiennes, comme manger plus de fruit Bio par jour ou faire un petit exercice physique le matin.