Passer au contenu
Comment faire disparaître une cicatrice chirurgicale ?

Comment faire disparaître une cicatrice chirurgicale ?

À la suite d’une intervention chirurgicale, le mécanisme du corps humain commence à entreprendre le processus de cicatrisation. Influencée par un bon nombre de facteurs, cette cicatrisation sera plus ou moins réussie et rapide. Tous le savent, avoir une marque disgracieuse sur la peau n’est pas toujours une partie de plaisir. D’où la nécessité de faire en sorte que sa cicatrice soit la plus discrète possible. Pour se faire, il est essentiel d’adopter une certaine règle de vie comme le fait d’hydrater, masser et protéger sa cicatrice du soleil. Bien que la disparition totale soit impossible, en prenant soin de votre cicatrice chirurgicale, vous aurez la chance de le rendre largement moins visible. Découvrez comment procéder dans cet article. 

Soigner le processus de cicatrisation

Avant toute chose, petit zoom sur le déroulement d’une cicatrisation proprement dite. Bien évidemment, il faut un certain temps pour que la peau se reconstitue au mieux. En principe, ce processus s’étale sur 6 à 24 mois. Au début, une belle et fine cicatrice apparait, puis des rougeurs, des boursouflures et des démangeaisons. Et enfin vient l’aspect ultime avec une peau blanche et souple. Selon tous les dermatologues, il importe de bien prendre soin d’une cicatrice durant son évolution naturelle. Lui permettant ainsi de bénéficier d’un meilleur aspect au fur et à mesure de sa guérison. 

Pour ce faire, pensez à toujours désinfecter et à protéger votre cicatrice chirurgicale. Veillez également à fuir le soleil, car il est très néfaste aux tissus qui viennent tout juste de se former. Et pour finir, il convient de masser quotidiennement votre cicatrice tout en l’hydratant avec des crèmes. Vous verrez qu’à l’issu de ses gestes, vos cicatrices chirurgicales guériront plus vite et seront moins apparentes. 

Adopter une crème pour se débarrasser des cicatrices chirurgicales

C’est sans aucun doute la manière la plus simple et efficace pour dire définitivement à dieu aux cicatrices chirurgicales. D’autant qu’il s’agit d’une crème spécialement conçue pour répondre aux besoins des personnes qui ont souffert d’une opération chirurgicale. Sur https://www.santequotidien.com/products/creme-pour-cicatrice-apres-operation, vous disposez d’une crème cicatrisante pour vos plaies moyennes et profondes. Destiné à être utilisé uniquement après une intervention chirurgicale, ce produit accroît de loin le processus de renouvellement du tissu cutané. En plus d’améliorer l’aspect de votre marque. Notez que cette crème pour cicatrice est un produit réalisé à base d’ingrédient naturel tel que l’olive, le pépin de raisin et l’extrait de pélargonium. Pour dire qu’elle ne fait preuve d’aucun risque d’aggravation de l’état de votre cicatrice. 

La dermabrasion pour faire disparaître une cicatrice chirurgicale

Bien qu’il ne soit pas très évident de faire disparaître entièrement une cicatrice laissée par une intervention chirurgicale, il est tout à fait possible de l’atténuer en faisant appel à un plasticien. Ce dernier peut alors procéder à une dermabrasion pour gommer les marques laissées sur votre peau. Grâce à cette méthode, vos cicatrices s’atténueront jusqu’à disparaître complètement avec le temps. 

La dermopigmentation : une solution tout aussi efficace

La révolution du monde de la beauté de nos jours ne cesse d’accroître. L’objectif étant de toujours améliorer les techniques déjà présentes pour résoudre tous les complexes. La dermopigmentation fait partie des pratiques innovantes destinées à dissimuler l’ensemble de vos imperfections. Y compris les cicatrices après opération chirurgicale. Cette technique se fait au moyen d’un tatouage de la cicatrice pour lui redonner une couleur plus naturelle. En revanche pour les cicatrices vraiment très apparentes, la dermopigmentation se doit d’être réalisée par intervention chirurgicale. 

La méthode de camouflage au laser 

Recourir au laser est la prochaine option qui se présente à vous. Il s’agit d’un moyen pratique de réduire autant la taille que l’apparence d’une cicatrice. Elle est principalement utilisée pour atténuer les marques laissées par l’acné, la varicelle et les cicatrices hypertrophiques. Cela n’empêche que cette méthode peut également servir aux cicatrices chirurgicales boursouflées, volumineuses, rouges et dures. 

Opter pour la technique de la colle biologique pour gommer vos cicatrices

Dans la plupart des cas, il se peut que la cicatrice chirurgicale demeure trop fragile, se creuse, devienne très rétractiles, trop large, colorée, irrégulière ou autre. Si tel est votre cas, la solution qui se présente à vous consiste à opérer, autrement dit ouvrir puis refermer la plaie de manière plus esthétique. Au lieu de placer des points de suture, vous pouvez d’ores et déjà vous reposer sur les colles biologiques. Il s’agit d’un domaine qui continue à faire ses preuves en plus d’être l’objet de certaines recherches. Cette opération est toutefois à éviter pour les cicatrices chirurgicales dites chéloïdes, rougeâtres et boursoufflées. 

Des pansements de silicones ou injection de corticoïdes pour éliminer les marques chirurgicales

Les pansements à base de silicone sont notamment utiles pour des cicatrices chirurgicales modérément gonflées. Les injections de corticoïdes, quant à elles, servent à lutter contre l’inflammation des tissus. Des séances de cryothérapie sont en outre envisageables pour rendre moins visibles vos cicatrices après opération. Celles-ci permettent plus particulièrement de réduire la taille de la chéloïde et à la fois de diminuer le risque de récidive.