Passer au contenu
CYBER MONDAY !! Jusqu'à 70% sur la Boutique !
CYBER MONDAY !! Jusqu'à 70% sur la Boutique !
Comment diffuser huile essentielle dans la maison

Comment diffuser huile essentielle dans la maison ?

Quand ça fait longtemps que l’on n’a pas fait le grand ménage, l’on perçoit tout de suite la pollution dans l’air. En plus de l’entretien du sol et des meubles, l’atmosphère a aussi besoin d’être dépoussiérée comme il se doit. Justement, diffuser de l’huile essentielle vous aide à purifier l’air dans votre habitation. Bénéfique pour votre santé, ça procure aussi une bonne ambiance. Elle assure donc une fonction d’assainissement qui apporte une meilleure qualité de vie dans votre foyer. Ce qui n’est pas le cas des parfums artificiels qui se montrent au contraire très dangereux à long terme. 

Les bienfaits des huiles essentielles 

Le premier avantage de l’utilisation des huiles essentielles relève de l’aromathérapie. Celle-ci agit sur l’humeur puisque son effet parvient jusqu’à l’aspect psycho-émotionnel. Toutefois, sachez que les vertus changent d’une huile à une autre. 

Quoi qu’il en soit, il n’y a rien de pire qu’un choix trop intense à votre goût. Pour un usage à domicile et pas forcément thérapeutique, il vaut mieux se tourner vers les parfums doux et apaisants comme l’orange douce, la lavande, ou encore l’ylang-ylang. 

Elles vous servent tout au long de l’année. Force est pourtant de constater que les attentes changent selon la saison. Au printemps par exemple, les huiles susceptibles d’apporter du dynamisme sont nécessaires. Notamment la menthe poivrée ou le pamplemousse. 

En été par contre, le produit dont vous avez besoin doit chasser les insectes et les moustiques qui ont tendance à se rebeller par un temps des plus beaux. Dans ce cas, quelque chose comme la citronnelle est approprié. 

En automne, place à la lavande ou la marjolaine pour éliminer les mauvaises ondes. Et pendant l’hiver, l’on cherche à améliorer la qualité de l’air qui est quelque peu compromise par les affections hivernales. 

Les mesures à prendre avant la diffusion

La première chose à savoir est la durée de la diffusion. Ce paramètre dépend de la taille de la pièce. D’autant qu’une surutilisation risque de perturber l’air par des molécules aromatiques de trop. Ce qui mène à des conséquences pouvant être très graves. Ce phénomène est en effet à l’origine des problèmes respiratoires. 

D’ailleurs, il n’est pas très judicieux de répandre de l’huile essentiellement dans la chambre des plus sensibles en leur présence. Quoi qu’il advienne, le temps est mentionné dans le guide d’utilisation de l’appareil utilisé. 

Les propriétés du produit choisi doivent également être vérifiées au préalable. En sachant que certains sont plus irritants que d’autres. C’est-à-dire que leur mode d’utilisation peut varier en fonction de leur caractéristique. Il en va de même pour leurs vertus. Si vous ne prêtez pas suffisamment d’attention sur ce point, vous risquez d’investir dans une huile qui n’est pas adaptée à votre objectif.

Le diffuseur reste le plus efficace

Le diffuseur est spécialement conçu pour cette utilisation. Il existe plusieurs systèmes et corollairement divers choix. 

Brumisateur

Ce dispositif effectue une diffusion par ultrasons. Les huiles essentielles se fondent dans la brume diffusée et deviennent ainsi de fines particules facilement assimilables par l’air. C’est une technique très économique. 

Diffuseur électrique

Les modèles électriques sont très pratiques, mais aussi plus énergivores par rapport aux autres outils. Leur plus grand avantage est la possibilité de les emmener partout. D’autant qu’il existe vraiment des versions destinées à l’usage au bureau. 

Nébulisateur

C’est aussi un appareil électrique qui utilise l’air de l’intérieur de son corps même pour diffuser le parfum aromatique. Souvent en verre, il se montre plus délicat à l’utilisation. Par contre, c’est l’outil idéal pour une espace assez volumineuse. Le nébulisateur préserve en plus toute la qualité de l’huile. 

Diffuseur à bougie

Facile à utiliser, il requiert l’usage de l’eau pour éviter que l’huile adhère à la flamme. En plus, ce fonctionnement rallonge le temps d’utilisation. Plus économique de ce fait. Par contre, les huiles ne peuvent que perdre une partie de leur propriété à cause de la chaleur. 

Diffuseur à ventilation 

Celui-ci diffuse de l’air froid imprégné d’huile essentielle. La diffusion de l’arôme est certes plus confortable, mais elle a aussi tendance à se volatiliser plus rapidement. Cela veut dire que cette méthode n’est pas la plus économique de toutes. 

Les méthodes moins onéreuses

Il reste d’autres alternatives moins coûteuses qui ne font appel à aucun dispositif en particulier. Vous pouvez vous servir de ce qui est à portée de main. 

Avec une boule de coton ou un bout de tissu imbibé de quelques gouttes d’huile, vous pouvez profiter de ses avantages. Par contre, celle-ci doit être placée à côté d’une source d’air à l’instar du ventilateur. En fin de compte, cela revient à emprunter ce système pour éparpiller le parfum. 

À part cela, le vaporisateur peut vous servir s’il s’agit d’une huile pouvant être mélangée avec de l’eau. En tout cas, respectez une dose de 6 gouttes pour 30 ml d’eau.