Passer au contenu
8 choses qui peuvent provoquer une transpiration excessive

8 choses qui peuvent provoquer une transpiration excessive

Rien n’est plus naturel que de transpirer mais lorsque l’on perd plus de 1,5 litre de liquide par jour, la sudation devient problématique. Aujourd’hui, nous allons nous focaliser sur les causes de cette pathologie. Également appelée hyperhidrose, la transpiration excessive peut être une maladie en soi ou engendrée par une autre. En tout cas, le fait de croire que le manque d’hygiène en soit la cause n’est qu’un mythe. Vous découvrirez ci-dessous les facteurs pouvant vraiment causer une sudation excessive.

1. Hyperhidrose : la principale cause de la transpiration excessive

Très souvent, les médecins diagnostiquent l’hyperhidrose lors des consultations pour une transpiration excessive. Il s’agit d’un dysfonctionnement du système nerveux central favorisant une importante sudation des aisselles, de la paume des mains, de la plante des pieds et du visage. Cette maladie touche des millions de gens et si elle ne cause aucune douleur particulière, elle peut altérer la vie sociale des sujets qui en souffrent. Concernant les symptômes, ils se manifestent avec les mains moites et les pieds qui glissent dans les chaussures. Seul un docteur est en mesure de déterminer si la transpiration excessive est vraiment un cas d’hyperhidrose ou causée par une autre maladie sous-jacente.

2. Les efforts physiques : la cause la plus naturelle de la transpiration excessive

En faisant des efforts physiques intenses, notre température corporelle monte et nos 2 à 5 millions de glandes sudoripares favorisent la transpiration dans le but de réguler cette température. Plus nous bougeons, plus nous produisons de la sueur. Dans ce cas, c’est une glande située dans notre cerveau, l’hypothalamus qui commande les glandes sudoripares afin de rafraîchir le corps durant l’effort. D’ailleurs, le même phénomène se produit lorsqu’il fait trop chaud. L’hypothalamus se charge de toujours maintenir la température corporelle aux alentours de 37° C. Si en temps normal, le corps évacue 1 litre de sueur par jour, cette quantité peut tripler, voire quadrupler lorsque nous faisons une activité physique intense.

3. Le stress : un facteur favorisant l’hyperhidrose

Si l’hyperhidrose est une maladie à part, le stress et l’anxiété peuvent l’aggraver. Il arrive également que ces deux troubles psychologiques soient les causes même d’une transpiration excessive. Ils peuvent déclencher un hyperfonctionnement du circuit habituel initié par l’hypothalamus. La personne concernée peut alors se mettre à suer abondamment alors qu’elle ne pratique aucun sport. Il faut aussi comprendre qu’à l’instar des battements du cœur, la sudation est gérée par un système nerveux autonome qui n’est autre que le système neurovégétatif. Ce dernier a tendance à libérer des catécholamines comme l’adrénaline, la noradrénaline et la dopamine. Ce sont des hormones susceptibles de causer des changements physiologiques dont une surexcitation des glandes sudoripares. Cela entraine naturellement la transpiration excessive, les mains moites, les sueurs froides, etc.

4. Les troubles hormonaux sont aussi à pointer du doigt

Comme il est déjà mentionné plus haut, les modifications hormonales constituent un facteur causal de la sudation excessive. Et si le stress et l’angoisse peuvent en être à l’origine à tout moment, certaines catégories de personnes sont exposées à ce problème. C’est notamment le cas des adolescents en période de puberté. Dans ce cas, l’augmentation de sudation survient généralement durant la journée et elle se calme durant la nuit. Par ailleurs, la ménopause peut provoquer l’hyperhidrose. Il est connu que les femmes ménopausées ont régulièrement une bouffée de chaleur à cause de la modification hormonale. Et cela s’accompagne souvent d’une importante transpiration pouvant survenir à toute heure.

5. Les maladies chroniques peuvent entraîner l’hypersudation

Si l’hyperhidrose, le stress et les troubles hormonaux sont des causes assez fréquentes de l’excès de transpiration, le problème provient parfois d’une maladie plus grave. Il n’est pas rare de voir des personnes souffrant de cancer transpirer subitement et de manière abondante. Cela peut également être le cas des patients atteints d’une maladie cardiaque ou pulmonaire. La transpiration excessive n’est certainement pas le symptôme le plus alertant lorsque vous souffrez de ce genre de maladie mais elle fait souvent partie des signes. 

6. Hyperactivité thyroïdienne et l’excès de transpiration

La thyroïde est une glande en forme de papillon qui se trouve dans le cou. Elle secrète une hormone appelée  thyroxine. Mais lorsque la sécrétion est exacerbée, le métabolisme est affecté et corps se met à beaucoup uer. Les personnes à qui ce genre de trouble arrive ne savent pas que c’est l’hyperactivité thyroïdienne est en cause. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il est important de consulter un médecin en cas de transpiration excessive même si elle vous semble anodine. Il est toujours possible que cette pathologie cache une autre maladie latente.

7. Certains traitements médicaux peuvent causer une transpiration excessive

Il existe des médicaments qui provoquent l’hypersudation. C’est le cas des antibiotiques et des hypotenseurs mais tout dépend de la réaction de chaque patient par rapport au traitement. Très souvent, les médicaments psychiatriques ont également le même effet. En outre, les vasodilatateurs que les médecins prescrivent aux patients qui souffrent d’artériopathie des membres inférieurs engendrent un excès de transpiration. Ils dilatent les vaisseaux, ce qui favorise considérablement la sudation puisque la sueur n’a aucune difficulté à s’échapper des pores de la peau.

Par ailleurs, certains antidépresseurs dont la Nortriptyline peut aussi causer le même problème. Et il existe des traitements contre le cancer du sein comme l’Anastrozole et le Tamoxifène qui provoquent une transpiration excessive. Ce peut aussi être le cas de certains médicaments administrés aux patients souffrant d’un cancer de la prostate comme le Leuprolide. Si vous voyez que le problème de sudation est lié à une prise d’un médicament spécifique, n’hésitez pas à en parler à votre médecin traitant. S’il faut acheter un antibiotique, demandez au pharmacien d’énumérer tous les effets secondaires avant de vous décider.

8. Les aliments qui causent la transpiration excessive

Il arrive aussi que les aliments que nous mangeons nous fassent beaucoup transpirer. Dans ce cas, le problème est souvent passager mais reste très gênant. Personne ne se sent jamais à l’aise avec des auréoles sous les aisselles et les mains moites. Bien évidemment, manger trop chaud vous fera transpirer instantanément. Et les aliments trop épicés favorisent également l’hypersudation. En outre, ce n’est pas courant mais certains individus sont très sensibles aux produits contenant de la caféine, à l’alcool ou encore au chocolat.