Passer au contenu
7 symptômes les plus fréquents quand on a du diabète

7 symptômes les plus fréquents quand on a du diabète

Il est assez difficile d’être fixé par rapport à la présence du diabète. Le fait est qu’il n’est pas symptomatique. Néanmoins, il existe quelques signes qui permettent de tirer rapidement une conclusion là-dessus. Reste qu’un diagnostic en bonne et due forme s’impose toujours pour avoir des appuis scientifiques à cette déduction. 

Nous allons vous donner les signes les plus fréquents qui peuvent apparaitre en cas d’hyperglycémie. D’autres maladies peuvent avoir les mêmes symptômes. C’est principalement pour cette raison qu’un diagnostic médical est indispensable.

Le diabète ne présente pas beaucoup de symptômes

Le diabète est une maladie asymptomatique. C’est-à-dire qu’il ne s’accompagne pas forcément de signes très graves. Des petits changements s’opèrent, cependant, au sein du fonctionnement de l’organisme des diabétiques. En l’occurrence, ces petits riens signifient beaucoup. 

Généralement, le diabète et le prédiabète surviennent après 40 ans de vie. Néanmoins, le diabète de type 2 sort de l’ordinaire en ciblant les plus jeunes. D’ailleurs, plusieurs enfants en sont affectés. Bien que les symptômes n’apparaissent pas avant l’âge adulte, faire un diagnostic plus tôt n’est certainement pas une mauvaise idée. Cela permet de mieux parer à la situation si jamais les résultats s’annoncent défavorables. 

Les signes les plus fréquents

Comme convenu, ci-après les sept signes qui devraient vous alerter en cas de diabète. 

Apparition d’une maladie cutanée 

La maladie de la peau et le diabète ont des liens, notamment vis-à-vis des symptômes de ce dernier. Connue sous le nom d’acanthosis nigricans, cette dermatose se manifeste par des taches sombres, soit marron, soit noires. Elles sont localisées dans les plis comme les aisselles et le cou. La peau peut même présenter des plaques épaisses si l’affection est assez grave. Dans ce cas, il est possible que le sujet en question souffre également de diabète. Un diagnostic est, donc, nécessaire à partir de ce moment. 

À partir de ce stade, le patient souffre de démangeaisons en raison d’une déshydratation considérable de la peau. En cause, le bon fonctionnement des glandes produisant la sueur est compromis. 

Trouble du sommeil

Les diabétiques sont quelquefois concernés par une insomnie ou tout simplement un trouble du sommeil. Le comble est que ce phénomène accentue encore plus la gravité de l’état de santé du patient. Lorsque l’organisme ne fonctionne plus très bien, il y a des dysfonctionnements à retombées non négligeables au niveau de la sécrétion des hormones correspondantes. Sans compter que cela a un impact sur le poids corporel du sujet. 

Défaillance de la vision

Le problème au niveau de la vision est assez fréquent dans le cadre d’un diabète. Très souvent, les patients sont touchés par une perception floue ou brouillée. La raison est que les vaisseaux sanguins n’arrivent plus à pomper correctement le sens de la vue à cause d’une présence trop importante de glucose dans le sang. Si ce symptôme se montre, il faut penser tout de suite au traitement puisque cela veut dire que le taux de glucose a dépassé le niveau critique. Certains diabétiques sont même atteints d’une perte de vision permanente si le cas n’est pas traité. 

Engourdissement des mains et des pieds

Le symptôme suivant concerne le picotement des membres. Cela peut être les pieds, les mains, les doigts, ou encore les jambes. L’engourdissement survient plus tôt que les autres signes. Au fur et à mesure que le taux de sucre augmente dans le sang, les vaisseaux sanguins ne peuvent plus fonctionner correctement et cela a une incidence sur le sens du toucher. Arrivées au stade le plus élevé du diabète, les fibres nerveuses risquent d’être déchirées à cause de la compression des veines. 

Infections

Les diabétiques se plaignent d’un ralentissement de la cicatrisation des plaies. Même une ecchymose peut devenir dramatique en présence de cette maladie. Lorsque la glycémie est en quantité trop importante, il va sans dire que le système immunitaire n’est plus dans son état normal. Plus précisément, il devient de plus en plus faible. Ce qui explique son inefficacité vis-à-vis de la réparation des tissus touchés. Ainsi, peu importe l’ampleur de la blessure, la guérison sera toujours beaucoup plus lente. Certaines vont même jusqu’à s’aggraver au bout d’un moment.

Envie répétitive d’uriner

L’on entend souvent dire que le diabète est lié à l’envie plus fréquente d’uriner. C’est, entre autres, l’origine de la soif inassouvissable que ressent le patient. Puisque la miction augmente, la déshydratation est inévitable. En fait, le corps a besoin de remplacer les liquides perdus. Alors que cela peut être très fatigant au bout d’un moment surtout lorsque l’on n’a pas accès à l’eau minérale. D’autant que les boissons gazeuses ou sucrées ne sont pas adaptées dans cette situation. De cette manière, les diabétiques sont enfermées dans un cercle vicieux formé par l’envie de se réhydrater en permanence et le besoin fréquent de rejeter l’eau accumulée.  

Trouble au niveau de l’organisme

Tous ces symptômes s’accompagnent d’un dysfonctionnement général de l’organisme. C’est normal étant donné l’importance de ces organes et cellules directement concernées. Dans un premier temps, les sujets perdent du poids dès que le taux de glycémie est au-dessus du normal. A priori, le diabète 1 correspond le plus à ce signe typique. Le problème est que le corps n’est pas en mesure d’absorber le sucre et cause une abondance excessive de la glycémie. Alors que le diabète 2 est lié à une augmentation non négligeable du poids. Dans les deux cas, on peut rencontrer une augmentation soudaine de l’appétit.  

Tout cela s’accompagne d’une fatigue extrême. Vous avez beau vous reposer, la sensation se remet à surgir après seulement quelques efforts.