Passer au contenu
10 raisons de pourquoi transpire t'on la nuit?

10 raisons de pourquoi transpire t'on la nuit?

Transpirer est de toute évidence normal dans le fonctionnement physiologique de l’homme. Par contre lorsqu’elle devient excessive la nuit, il se peut alors qu’elle cache un souci sanitaire plus important. Occasionnellement, la chaleur ambiante peut être la cause de ces transpirations de nuit. Voici quelques raisons de pourquoi transpire t'on la nuit?

Les transpirations survenant la nuit révèlent la présence de troubles sanitaires.

1) Une Masse Corporelle au-dessus de 24

Très souvent, l’intéressé doit avoir une Indice de Masse Corporelle au-dessus de 24, ce qui traduit une certaine surcharge pondérale. S’il reste dans une même position au cours de la nuit, il transpirera.

2) Trop d’épices

Lorsque l’alimentation est faite de beaucoup d’épices, ces dernières stimulent les glandes sudoripares qui sécrètent de la sueur dans le but de baisser la température corporelle.

3) L'alcool

L’alcool aussi est une cause. Il augmente la fermentation du bol alimentaire. Alors la sueur est sécrétée dans le but de réguler la température du corps. Lorsque le bol alimentaire précédemment fermenté traverse les intestins, il dépose des résidus sous forme de gaz.

4) La fièvre

En cas de fièvre, la transpiration de nuit s’explique aisément, car on se couvre le corps avec un drap. L’organisme lutte donc lui-même contre l’élévation de sa température. Des médicaments aident à faire chuter plus facilement la température lors des fièvres. Leur prise avant d’aller au lit réduira quelque peu la sueur secrétée.

5) Température de la pièce 

En été, lorsqu’on dort dans une pièce où la température est élevée, ou qu’on est dans les zones tropicales, il faut prendre des mesures pour réduire la température au risque de ne pouvoir dormir aisément.

6) La grossesse

En cas de grossesse, on peut aussi être amené à souffrir de transpiration lorsque la température du corps s’abaisse. Ceci s’explique par des variations de taux hormonaux que connaissent les femmes. Elle n’en demeure pas moins dérangeante, étant donné que la transpiration provoque des odeurs de jour comme de nuit.

7) Lorsque l'on arrête de fumer

Lors d’une cure pour arrêter de fumer, il est possible de faire des cauchemars et suer au cours de la nuit. Cette lutte contre l’addiction entraine des rêves et de la transpiration nocturnes. Au contraire d’un sevrage à l’alcool ou de substances stupéfiantes, elle a des causes psychologiques. On se débarrasse plus facilement de la dépendance à la cigarette, car le sang est très vite débarrassé de la nicotine.

8) Lors de sevrage

Dans un processus de sevrage à l’alcool, on observe des phases de transpirations naturelles en particulier lorsque l’intéressé consommait beaucoup d’alcool. Néanmoins on n’observe pas de douleurs physiques comme dans le cas d’un processus de sevrage à une drogue. Simplement une forte envie de boire pour atténuer les grelottements dus au manque.

9) L’arrêt de l'alcool

Lors d’une cure de désintoxication à l’alcool on connait aussi des périodes de fréquentes et fortes transpirations nocturnes. Pour soulager le patient, il faut lui administrer de la méthadone ou des antidouleurs puissants.

10) Le stress

Un autre facteur qui peut causer les transpirations nocturnes est le stress. On n’a pas l’esprit tranquille, alors le corps manifeste cette souffrance de l’esprit par des transpirations qui peuvent résulter de cauchemars dus au stress. L’organisme produit donc de la transpiration lorsque le stress n’est pas bien géré.