TRAITEMENT DE LA CHUTE DES CHEVEUX APRÈS MÉNOPAUSE

TRAITEMENT DE LA CHUTE DES CHEVEUX APRÈS MÉNOPAUSE

TRAITEMENT DE LA CHUTE DES CHEVEUX APRÈS MÉNOPAUSE

Introduction


Chez une femme, les changements hormonaux entraînent souvent la chute des cheveux. Ce phénomène est très fréquent à la ménopause. Cela s’explique par le déséquilibre hormonal qui s’opère au cours de cette période. Par conséquent, les cheveux deviennent plus fins et repoussent beaucoup moins vite. Cette situation peut être gênante pour certaines femmes. Heureusement qu’il existe des traitements efficaces pour accélérer la pousse des cheveux après la ménopause.


L’ACTION DE LA MÉNOPAUSE SUR LES CHEVEUX


La ménopause est caractérisée par des bouleversements hormonaux. À ce stade, le cycle menstruel s’arrête. Ce phénomène peut s’accompagner d’une chute conséquente des cheveux. Il est important de savoir que la croissance des cheveux est régie par l’action de l’œstrogène. Ces hormones féminines sont responsables de la croissance de la chevelure. Elles protègent aussi le follicule pileux de l’action des androgènes. Les androgènes sont des hormones mâles.


À la ménopause, la production d’œstrogènes tombe brutalement. Il a été estimé qu’à ce stade, les femmes perdent 80 % de leurs œstrogènes tandis que le taux de la baisse d’androgènes n’est que de 10 à 30 %. De ce fait, le ratio androgène/œstrogène va augmenter significativement. Ce déséquilibre va entraîner des symptômes d’hyper-androgénie, parce que l’hormone mâle sera en excès. Ces symptômes seront particulièrement visibles au niveau de la densité des cheveux. La diminution de la sécrétion d’œstrogènes provoque un appauvrissement progressif de la chevelure.


Pour certaines femmes, les conséquences de ce déséquilibre hormonal peuvent être vraiment lourdes, car les hormones féminines ne peuvent plus servir d’antidote contre la nuisance des androgènes. Dans ce cas, on parle d’alopécie androgénétique. Chez les femmes, ce problème de chute de cheveux survient généralement autour de la cinquantaine, mais il est aussi possible que ce phénomène apparaisse quatre ou cinq ans avant la ménopause. L’intensité de cette perte de cheveux sera variable en fonction de la force de prédisposition et du stress. Si certaines personnes ne présentent qu’un léger affinement des cheveux, d’autres peuvent présenter une perte de cheveux importante.

QUEL TRAITEMENT POUR LA PERTE DES CHEVEUX À LA MÉNOPAUSE ?


Si aucun traitement n’est effectué pour limiter la chute des cheveux à la ménopause, cette chute peut perdurer pendant 4 à 5 ans. De plus, la qualité des cheveux sera moindre. Afin de limiter cet effet désagréable de la ménopause, il est important de prendre des mesures. Plusieurs solutions sont possibles pour traiter la perte des cheveux à la ménopause. L’idéal est d’opter pour les soins naturels associés à des plantes médicinales.


 Les sérums antichute


Les sérums antichute prodiguent des soins naturels aux cheveux après la ménopause grâce à la présence d’un activateur et d’un accélérateur de repousse des cheveux. Les composants d’un sérum antichute peuvent varier d’un produit à un autre. Cependant, les principes actifs doivent favoriser la repousse des cheveux.

Il existe une large gamme de sérums antichute. Celui à base de phytokératine permet de réparer les cheveux et de tonifier leur structure. Il faut préciser que la kératine est une protéine présente particulièrement dans les cheveux. D’autre part, les sérums concentrés en quinine possèdent également des propriétés fortifiantes. Ces sérums antichute peuvent être utilisés après le shampooing.


 Les compléments alimentaires


Mis à part le déséquilibre hormonal, la carence en certains minéraux, notamment en magnésium, calcium, zinc, fer ainsi que des vitamines du groupe B peuvent accentuer la perte de cheveux après la ménopause. D’ailleurs, les cheveux sont très révélateurs de cette carence. Ainsi, pour limiter cette perte de cheveux, des compléments alimentaires capillaires sont disponibles. Ils permettent un traitement d’au moins 3 mois pour l’amélioration de l’aspect des cheveux et la redynamisation du cycle capillaire. Ces compléments alimentaires favorisent la microcirculation capillaire. Ils apportent aussi les éléments minéraux nécessaires à la synthèse de la kératine ainsi que la pousse des cheveux.


CONSEILS POUR ATTÉNUER LES EFFETS DE LA MÉNOPAUSE 

SUR LES CHEVEUX


En plus du traitement antichute de cheveux, il existe certaines règles à adopter pour limiter la perte de cheveux après la ménopause. En premier lieu, il est important d’avoir une alimentation équilibrée. Les vitamines contenues dans les aliments ont des effets bénéfiques sur les cheveux. Elles favorisent la croissance et la vigueur des cheveux. En revanche, le fer et les oligoéléments sont essentiels pour la synthèse de la kératine. Ainsi, une alimentation variée et équilibrée permet d’assurer un apport suffisant en ces éléments.


À la ménopause, il est également conseillé de ne pas trop utiliser de shampooing. Ces produits vont affaiblir le bulbe. Le shampooing va aussi supprimer la sécrétion de sébum qui nourrit les cheveux. Par ailleurs, il est préférable d’utiliser un shampooing doux et adapté à son type de cheveux pour limiter les chutes.


Pour atténuer les effets de la ménopause sur les cheveux, il est aussi important de stimuler la repousse. Pour cela, de nombreuses herbes médicinales permettent de nourrir les cheveux et de stimuler la circulation sanguine ainsi que l’activité du cuir chevelu. Parmi ces plantes, on distingue : l’Aloe vera, le ginseng, la lavande ou encore le romarin.


Nos clients ont aussi aimé


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés